Mairie de Fougères

Forum de la mairie de Fougères ( Sur le jeu des RR )
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce qu'il en est des procès en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paskou
Admin
avatar

Messages : 1545
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Ce qu'il en est des procès en cours    Jeu 31 Mar 2011 - 0:43

Un procès est lancé par la mairie voici d'autres éléments passés contre l'accusé Darksatan

_________________
Maire de Felger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qu'il en est des procès en cours    Jeu 31 Mar 2011 - 0:49

Mikaphile en déplacement à Niort a pris copie de deux procès contre celui qui a lâchement attaqué son cher Himm entre Rennes et Fougères. il n'en est pas à son coup d'essai, le bougre !

Citation :
procès opposant 2011-02-15, Darksatan au Comté du Poitou

Darksatan est accusé de trouble à l'ordre public.

Le juge attend le réquisitoire l'accusation
(à déposer sous deux jours ouvrables après la plaidoirie de la défense)

Acte d'accusation
Accusateur : Le Duché de Guyenne
Procureur : Frère Kronembourg
Juge : Arnautpantagon

Accusé : Darksatan
Village d'origine : Marmande - Déménagé à Saintes
Statut : Vagabond
Victimes : Mère Horobi et donà Maeline
Dâtes des faits : Nuit du 2 au 3 Février 1459.



[ Youyouyou, mal au cou. A force de dormir dans les dortoirs miteux et humides du port qui se construisait à Blaye, le Kro s'était chopé un torticolis du diable qui l'empêchait de se déplacer rapidement et surtout de tourner la tête comme il voulait. La douleur était vive et l'on pouvait la ressentir rien qu'on observant son visage grimaçant : Non, il ne grimaçait pas parce qu'il présentait une nouvelle affaire de brigandage au tribunal, il grimaçait tout simplement parce qu'il souffrait. Après s'être assuré que chaque antagoniste de l'affaire qu'il allait présenter aujourd'hui était bien présent, il ouvrit son dossier déposé sur une table et commença :]

' Alors oui euh ... Brigandage. Brigandage votre honneur !
Brigandage. Récidive ! Houlàlà, ça va chauffer. '

[ Refermant son dossier ]

' Voilà votre honneur, vous savez tout. '

[ Hésitant un instant ]

' Plus de détails ? Bon.
Votre honneur, l'affaire que je vous présente aujourd'hui est une nouvelle affaire de brigandage, que notre suspect aurait commis sur la route allant de Blaye à Bordeaux, dans la nuit du deux au trois février 1459.
Je ne vous présente pas par contre le suspect en question puisqu'il s'agit de messer Darksatan, un homme malheureusement bien connu de nos services judiciaires puisque vous-même, votre honneur, l'avez condamné récemment à trois jours de prison et 100 écus d'amende pour le même motif d'accusation.

Que se serait-il passé cette nuit là ?
Eh bien nous avons d'un côté mère Horobi, sainte femme, curé d'Agen, qui s'en retournait tranquillement vers notre capitale après avoir accompli plus d'un mois de travaux de maçonnerie pour la construction du port de Blaye. '

[Désignant la victime sans pouvoir se tourner vers elle ]

' Frêle serviteuse du Très-Haut qui n'a pas beaucoup de forces malgré sa poigne d'enfer, et qui craignait tellement une agression sur les routes qu'elle avait demandé ce jour là à quelques amis de l'accompagner. Ils devaient être trois, mais elles furent que deux à prendre la route, avec donà Maeline, honnète habitante d'Agen toujours prète à rendre service.
Deux femmes fragiles qui portaient une barque à bout de bras au beau milieu de la nuit, oui votre honneur, voilà ce qui a attiré notre suspect !
Les proies étaient faciles car elles étaient féminines et surtout, elles avaient les mains prises.
Notre suspect aurait donc surgi d'un buisson cette fois encore, et n'aurait pas hésité à avoir recours à a plus extême violence pour parvenir à voler cette barque, la pensant sûrement bénie et hors de prix, ce qui n'a pas empêché nos deux victimes présumées de se défendre de toutes leurs forces, à deux bâtons contre une épée ... '

[ Un petit moment de pause ]

' Le sang a coulé cette nuit là votre honneur. Donà Maeline a évoqué durant sa plainte une affreuse douleur à la jambe, et mère Horobi ne pourra pas dispenser de messe avant une durée, houlà ... indéterminée, pensez donc ! Car à peine les deux femmes furent-elles remises de leurs émotions qu'arrivées en la bonne ville de Bordeaux, elles furent jetées en prison pour vagabondage : Le suspect leur ayant tout volé, elles n'ont pas pu s'acquitter de la taxe d'entrée dans notre Capitale.

Fort heureusement, nous avons pu appréhender notre suspect grâce à la description des deux victimes, ainsi que grâce à la barque volée qu'il portait encore sur la tête durant son interpellation. Et une barque ne ment pas votre honneur. Vous jugerez donc ce jour messer Darksatan pour récidive de brigandage et vol de barque agravé, mais aussi pour les coups et blessures qu'il aurait infligé à ces deux femmes ainsi que le vol d'environs 300 écus .

[ Cherchant des yeux l'accusé, toujours sans tourner la tête ]


Accusé, vous n'avez pas retenu la leçon et vous êtes un méchant garçon. Par votre acte de brigandage, vous avez encore enfreint l'article III du chapitre IV du livre II de notre grand coutumier, article qui stipule clairement que :

' Livre II : De la justice
[...]Chapitre IV : Des chefs d'inculpation.

Le Trouble à l Ordre Public, de manière générale, correspond à tout comportement portant préjudice à autrui voire à l'ensemble de la communauté .


Plus précisément, et de manière non exhaustive, cela comprend :

- Toute violation d un décret ducal, lorsque le motif d'inculpation n'est pas précisé.
- Toute violation d'un décret municipal, hors transactions sur le marché de la ville.
- Tout refus de payer les taxes.
- Tout refus de se soumettre aux autorités ducales (non respect d'un verdict, refus de se soumettre aux opérations de vérification de la prévôté...)
- L'insulte, la diffamation.
- La rapinerie.
- Le meurtre, ou la tentative de meurtre.
- Toute tentative de révolte, révolte et l incitation à la révolte, non autorisées par le Conseil Ducal, par un non Guyennois. '

Sachez néanmoins que dans sa grande mansuétude, la Cour vous accorde le droit de faire appel à un avocat,afin qu'il vous prête assistance et vous défende durant ce procès.

Première plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

L'accusation a appelé Xavix à la barre
Voici son témoignage :
*** Xavix se présenta a la barre à la demande de la victime. Il prit sa respiration, jeta un regard froid à l'accusé, puis se tourna vers la procure puis le juge les saluant tour a tour ***

Votre honneur,

Je vous apporte et vous lit le témoignage de Mère Horobi l'une des victimes, qui ne peut être présente ici ce jour.

*** Xavix prit la déposition et la lu a haute voix à la barre ***

Bonjour Monsierur ,
je suis curé d'Agen et je revenais de Blaye après avoir prêté main habile de maçon au frère Kronembourg pour la construction du port de Blaye.
Avec mes compagnons,Maeline et YannLe Bon, nous avons pris la route hier mais hélas, nous avons perdu Yann au départ et nous sommes fait agréssées en chemin par un brigand.
Je me suis réveillée en prison à mon grand étonnement mais ai été vite relachée et ma fois il vallait mieux dormir là que dans le fossé et comme je le vois dans le livre des plaintes, je ne suis ni la première ni la dernière à être dans ce cas.
L'ennui voyez-vous est que depuis deux jours je ne comprends pas pourquoi quand je mange cela n'a pas d'effet donc hier je me trouvai déjà faible. J'ai mangé le plus que j'ai pu et je n'avais plus faim mais hélas , ce matin je me retrouve squelettique .( ma robe de femme d'eglise cache bien les choses mais le résultat est là ), j'ai perdu ma barque, mes provisons et tous mes sous. je ne peux donc travailler . Jetée de bonne heure sur le pavé, j'ai essayé de m'enrôler dans la milice mais en vain .

Je crains par conséquence de mourir sur le territoire de Bordeaux, ce qui ne manquera pas de faire grand bruit.

Auriez-vous une solution pour moi ? Si je ne mange pas aujourdhui , ma carrière de curé s'arrêtera et les frais d'enterrement seront à votre charge sans compter que nombre de paroissiens qui me sont fidèles se révolteront.

Voici la preuve de ce qui m'est arrivé

03-02-2011 04:19 : Le vagabondage est interdit dans cette ville. Vous avez passé la nuit derrière les barreaux, comme une loque que vous êtes (-1 PR).
03-02-2011 04:14 : Les fidèles de votre paroisse doutent et se détournent du message divin. Il faudrait remettre un peu d'ordre (-177 PVD).
03-02-2011 04:09 : Vous êtes affaibli : vous avez perdu des points à certaines de vos caractéristiques.
03-02-2011 04:05 : Vous avez été racketté par Darksatan .
03-02-2011 04:05 : Vous vous êtes battu avec Darksatan (coefficient de combat 5), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ.


J'envoie copie de cette missive au Maire et à frère Kronembourg ainsi qu'à Dieu

*** La lecture achevée, Xavix releva la tête et dit au juge ***

Voila votre honneur, selon les souhaits de la victime.

Citation :
procès opposant 2011-02-24, Darksatan au Comté du Poitou

Darksatan est accusé de trouble à l'ordre public.

Le juge attend la dernière plaidoirie de la défense
(à déposer sous deux jours ouvrables après la plaidoirie de l'accusation)

Acte d'accusation
Accusateur : Comté du Poitou
Juge : Kadfael
Procureur : Allydou

Accusé : Darksatan
Ville d'origine : Saintes (Comté du Poitou)
Niveau et métier : (N1) Pas de métier déclaré.

Victime : Pelipa
Ville d'origine : La Rochelle (Comté du Poitou)
Niveau et métier : Vagabonde.

Victime : Henry_de_silly
Ville d'origine : Saint Pol de Leon (Duché de Bretagne)
Niveau et métier : (N2) Meunier, cultivateur

Victime : Iris001
Ville d'origine : Saumur (Duché d'Anjou)
Niveau et métier : (N1) Pas de métier déclaré.

Victime : Lordmick
Ville d'origine : Muret (Comté d'Armagnac et de Comminges)
Niveau et métier : (N3) Pas de métier déclaré.

Nous, Allydou de Lisaran, en notre qualité de procureur, accusons ce jour, 24 février 1459, le sieur Darksatan de Trouble A l'Ordre Public, pour actes de brigandages répétés, sur les routes Poitevines, les 14, 19 et 20 février 1459.

En effet, non content d'être déjà sous le coup d'une accusation pour un premier brigandage en coopération judiciaire avec nos voisins de Guyenne, ce triste sieur écume nos routes pour se remplir les poches, aux dépens des voyageurs.

***Rappel du texte de loi***

II - Des lois pénales

Taop :

a. Tout acte portant préjudice à une personne ou à un groupe de personnes, ou susceptible de le faire, de quelque nature qu'il soit, sera considéré comme trouble à l'ordre public. Il en sera de même de tout acte nuisant à la quiétude publique.

b. Sera pareillement considérée toute atteinte aux intérêts du Poitou commise par une personne n'étant pas sujette du Poitou

*******

Je rappelle si besoin en est que la coutume Poitevine est affichée aux yeux de tous sur la place publique
http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/t10530-de-la-coutume-poitevine

Toutes les preuves sont ici votre honneur, dans ce dossier.

*** http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/t13267-brigandage-darksatan-19-et-20-02-1459#204637 ***

Je rappelle enfin que l'accusé peut faire appel à un avocat s'il le souhaite.

La parole est a la défense.

Première plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Réquisitoire de l'accusation
***Non, non, elle ne dort pas, enfin pas complétement. Faut dire qu'il fait chaud dans cette salle. Et puis la voix du prévôt qui commence légèrement à la bercer. Alors oui, peut être, une seconde à peine, elle ferme les yeux.
Mais non, elle ne dort pas ! Elle écoute religieusement presque les différents témoignagnes des victimes d'un seul homme.
Victimes qui semble t-il, ne sont pas toutes des oies blanches, mais ce n'était pas la question du jour.

Se levant avant de prendre racine, elle regarde une dernière fois ses notes avant de prendre la parole.***

Votre Honneur,

Nous avons là un homme, Darksatan, dont l�activité principale est le brigandage sur les routes. Dans le cas qui nous concerne actuellement, sur nos routes Poitevines !

Entendez les plaintes, on dirait presque qu�il frappe au hasard, hommes, femmes, enfants peut-être. Rien n�arrêtera donc ce malfaisant ?

Si, Votre Honneur !

Le Poitou, par votre voix, peut lui faire passer ses envies malsaines !

Au vu des préjudices qu�il provoque sur son passage, nous demandons une peine de 3 jours de prison, assortie d�une amende de 1000 écus.

La fouille au moment de la mise en accusation à démontrée à elle seule qu�il avait dans ses poches bien plus encore ! A quel honnête voyageur les avait-il volés ? Seul Aristote le sait�

L'accusation a appelé Xavix à la barre
Voici son témoignage :
*** Xavix s'approcha de la barre à la demande du procureur, ***

Votre honneur, je suis en charge de vous lire le témoignage de toutes ces pauvres victimes de cet agresseur sans vergogne... Toutes sont absentes de ce tribunal, pour diverses raisons, obligations familiales, professionnelles, ou encore faiblesse de santé... Nous vous prions donc de bien vouloir accepter leur témoignage malgré leur absence.

*** Xavix lu le témoignage du sieur Henry_de_silly ***

Par la présente, je vous fais part de ma déposition ;

Il y a quelques temps, j'ai quitté la Bretagne afin de faire le tour des différentes provinces du Royaume de France.
J'ai traversé le Maine et l'Anjou, avant de prendre, le 15 février si je ne m'abuse, un appartement à Poitiers.

Le surlendemain, j'ai repris la route en direction de Saintes, où je devais retrouver une amie, en la personne d'Izeliah Rovel.

Cependant, alors que le voyage se déroulait sous les meilleurs auspices, je me fis brigander dans la nuit du 18 au 19 février, sur la route qui menait de La Rochelle à Saintes.

Cette attaque se déroula très rapidement ...
En effet, je marchais tranquillement, un peu fatigué par la longueur de la route, lorsque soudain, semblant crever le ciel, et venant de nul part, surgit ce brigand notoire ...

Stupéfait devant la tenue bigarré du brigand, je suis resté interdit l'espace de quelques instants, ce qui a largement suffit au malotrus pour se servir ...

La suite, vous la connaissez ... sitôt arrivé à Saintes, je vous ai contacté par lettre manuscrite et nous nous sommes retrouvé en votre taverne, histoire de m'offrir de quoi manger.

J'espère avoir pu rappeler les faits.


*** Puis il passa après avoir repris sa respiration, au témoignage de dame Pelipa ***

Je despérais d'avoir des nouvelles pour cette affaire. Je ne peux me déplacer. J'ai été de nouveau attaqué et mon état ne me permet pas de me déplacer.

Voilà ce qui c'est passé. Je circulais entre Saintes et La Rochelle. En chemin, ce brigand m'a menacé, je lui ai donné mon argent, pas eu le choix. Je suis jeune, il m'aurait tué. Celui-ci s'appelle :
20-02-2011 04:05 : Vous avez été racketté par Darksatan .

Un montant de 16.40 écus :Preuve du montant : 20-02-2011 : Vous avez racketté Pelipa qui possédait 16,20 écus.

Voilà


*** Le prévot commencait a fatiguer, mais leva la tete, vérifia que personne ne s'était endormi, puis continua avec le témoignage de dame Iris001 ***

Messire

Ne sachant trop se que je dois dire etant la premiére fois confondu a se genre de situation je vous founi une copie de se que se truant ma pris

Vous avez acheté à Alec 1 bouclier pour 20,00 écus
Vous avez acheté à Alec 1 manche pour 5,00 écus
Vous avez acheté à Alec 1 morceau de viande pour 7,00 écus
Vous avez acheté à Alec 1 hache pour 140,00 écus
Et j'avais aussi 7 pains
14-02-2011 : Vous avez racketté un groupe composé de Lordmick et de Iris001 qui possédait 934,66 écus et des objets.
Mon ami LordMick avait aussi
1 épée
10 mais
5 pains
1 baton
5 viandes

14-02-2011 : Vous avez racketté un groupe composé de Lordmick et de Iris001 qui possédait 934,66 écus et des objets.

Ce que j'ai acheter 3 jrs avant a Messire Alec,plus la nouriture du voyage et l'argent et les choses de mon ami

Quoi vous dire de plus,pour tout autre renseignement contacter moi je serais a votre entiére disposition
Sachant qu'on ne retrouvera jamais nos objets,je voudrais pourtant que cet homme paye largement
Dans l'attend d'une réponse de votre part,d'avance je vous en remerci

*** et enfin dans un grand soulagement, il passa au dernier témoigage, celui du sieur Lordmick ***

Voilà les faits :

14-02-2011 : Vous avez racketté un groupe composé de Lordmick et de Iris001 qui possédait 934,66 écus et des objets.

Dans la nuit du 13 au 14 Février 1459, alors que mon amie et moi voyagions tranquillement en direction de Saintes, un homme est soudain apparu devant nous sur le chemin, nous coupant la route.
Il s'en est pris à mon amie, posant sa dague sur son cou m'interdisant ainsi toute riposte, et nous obligeant à lui remettre non seulement le contenu de nos bourses mais aussi celui de nos besaces.
Ce soir là la lune était haute et j'ai vu le visage de cet homme, un visage émacié que je n'oublierai jamais. De plus, il nous a dit être le diable. Et je sais maintenant qu'il se nomme Darksatan car c'est bien l'homme qui est accusé ce jour.
Je me souviens qu'il portait un foulard cachant la couleur des ses cheveux, et surtout, surtout, des bottes de la couleur du souffre, des bottes jaunes, ce qui n'est pas courant.
Je le reconnais bien, c'est bien lui : darksatan, qui nous laissa cette nuit là agonisant au bord du chemin.
Il a pris toute notre fortune et tous nos biens. Nous avons désormais le plus grand mal à terminer notre voyage sans argent, sans nourriture, sans armes.
Je vois ici le grand nombre de ses victimes... J'espère qu'il sera lourdement chatié pour ces crimes multiples et sans cesse renouvelés.
Merci votre honneur, je n'ai rien de plus à ajouter.

*** puis enfin il releva la tete et dit ***

Voila votre honneur, j'en ai fini pour la lecture des témoignages, je vous laisse poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qu'il en est des procès en cours    Jeu 30 Jan 2014 - 17:32

En cours de clôture !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qu'il en est des procès en cours    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qu'il en est des procès en cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» Le procès de Guillaume
» Meurtre de Laetitia : le procès de la récidive
» 1528 - Procès Du CHILLOU, Du BEC
» Reims - Football. 150 supporteurs bastiais à Reims au procès de sept des leurs(2016).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mairie de Fougères :: Archives :: Archives tribunal local-
Sauter vers: